acceptation

Bonjour, vous êtes venu ici pour chercher la signification du mot acceptation. Dans DICTIOUS, vous trouverez non seulement toutes les significations du dictionnaire pour le mot acceptation, mais vous apprendrez également son étymologie, ses caractéristiques et comment dire acceptation au singulier et au pluriel. Tout ce que vous devez savoir sur le mot acceptation est ici. La définition du mot acceptation vous aidera à être plus précis et correct lorsque vous parlerez ou écrirez vos textes. Connaître la définition deacceptation, ainsi que celles d'autres mots, enrichit votre vocabulaire et vous fournit des ressources linguistiques plus nombreuses et de meilleure qualité.

Français

Étymologie

(Date à préciser) Du latin acceptatio.

Nom commun

Singulier Pluriel
acceptation acceptations
\ak.sɛp.ta.sjɔ̃\

acceptation \ak.sɛp.ta.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’accepter.
    • Parmi les conditions que Mouley Hafid avait mises à l’acceptation du traité figurait son départ dans le plus bref délai pour Rabat, puis pour l’Europe, avec un viatique d’un million. — (Frédéric Weisgerber, Au seuil du Maroc Moderne, Institut des Hautes Études Marocaines, Rabat : Les éditions de la porte, 1947, page 273)
    • À coup sûr, l’essence de la laïcité, mis à part la séparation de la religion et de l’État, est l’acceptation de la proposition selon laquelle il n’y a pas de finalité des formes, pas de possession exclusive de la vérité absolue et indivisible. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, page 159)
    • Plusieurs constitutions adoptées récemment ont inclus des garanties spécifiques liées à la liberté d'information, reflétant une acceptation croissante de ce droit humain fondamental. — (Rapport mondial sur la corruption 2003, Transparency international, sous la direction de Robin Hodess, Karthala Éditions, 2003, page 91)
  2. (Droit) Approbation dans les formes légales.
    • Acceptation d’une donation. — Acceptation d’une succession sous bénéfice d’inventaire.
  3. (Banque) Promesse de payer à échéance.
    • Acceptation d’une lettre de change.
    • L’acceptation, une fois donnée, ne peut plus être révoquée.
  4. (Catholicisme) (Rare) Ensemble des agissements, pensées et mœurs d'une personne permettant au diable ou à ses démons de la tourmenter, voire de la posséder.

Traductions

Traductions à trier

Prononciation

  • La prononciation \ak.sɛp.ta.sjɔ̃\ rime avec les mots qui finissent en \jɔ̃\.
  • \ak.sɛp.ta.sjɔ̃\
  • France (Lyon) : écouter « acceptation  »
  • Mulhouse (France) : écouter « acceptation  »
  • Vosges (France) : écouter « acceptation  »


Paronymes

Références

Voir aussi