abolition

Bonjour, vous êtes venu ici pour chercher la signification du mot abolition. Dans DICTIOUS, vous trouverez non seulement toutes les significations du dictionnaire pour le mot abolition, mais vous apprendrez également son étymologie, ses caractéristiques et comment dire abolition au singulier et au pluriel. Tout ce que vous devez savoir sur le mot abolition est ici. La définition du mot abolition vous aidera à être plus précis et correct lorsque vous parlerez ou écrirez vos textes. Connaître la définition deabolition, ainsi que celles d'autres mots, enrichit votre vocabulaire et vous fournit des ressources linguistiques plus nombreuses et de meilleure qualité.

Français

Étymologie

Du latin abolitio (« abolition, suppression »).

Nom commun

Singulier Pluriel
abolition abolitions
\a.bɔ.li.sjɔ̃\

abolition \a.bɔ.li.sjɔ̃\ féminin

  1. Action d’abolir.
    • Du 2 Frimaire, l'an 2 de la République.
      Sur la déclaration unanime du jury, portant :
      1°. Qu'il n'est pas constant qu'il ait été tenu dans la ville de Brienon-sur-Armançon, département de l'Yonne, lors de la promulgation du décret portant abolition de la royauté, des propos tendant à provoquer l’avilissement de la représentation nationale et le rétablissement de la royauté.
      — (Bulletin du Tribunal criminel révolutionnaire, n° 98, Paris : imprimerie Clément, an II, p. 392)
    • mais il nous semble qu'au moment où l'on se préoccupe de l'abolition de la peine de mort, une pareille dissertation n'était pas oiseuse. — (Alexandre Dumas, Les Mille et Un Fantômes)
    • La Commune décréta le 29 mars l'abolition de la conscription et l'enrôlement dans la garde nationale de tous les citoyens valides ; . — (Alfred Barbou, Les Trois Républiques françaises, A. Duquesne, 1879)
    • Pays pauvre qui ne vit que de l'aide humanitaire, notamment française, la Mauritanie reste l'un des bastions les plus réfractaires à l'abolition de l'esclavage. — (Zineb El Rhazoui, Mauritanie : esclaves contre dieux et maîtres, Charlie Hebdo, 7 janvier 2015)
  2. (Par extension) Arrêt, cessation.
    • L’abolition des fonctions du cerveau. - Abolition de la volonté.
  3. (Histoire) Pardon, amnistie que le prince accordait d’autorité absolue pour un crime qui, par les ordonnances, n’était pas rémissible.
    • Lettres d’abolition.
    • Le Parlement a entériné son abolition.
    • Il envoya des abolitions aux criminels, fit ouvrir les prisons, permit aux exilés leur retour, et fit tout ce qui était nécessaire pour persuader à ses peuples que les cruautés passées n'avaient pas été faites par lui. — (Madame de Motteville, Mémoires, première partie, dans : Nouvelle collection des mémoires pour servir à l'histoire de France, deuxième série, tome X ; chez l'éditeur du commentaire analytique du Code civil, Paris, 1838, page 42)

Synonymes

Dérivés

Apparentés étymologiques

Vocabulaire apparenté par le sens

  • Aide sur le thésaurus abolition figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : esclavage.

Traductions

Prononciation

  • La prononciation \a.bɔ.li.sjɔ̃\ rime avec les mots qui finissent en \jɔ̃\.
  • France : écouter « abolition  »
  • France (Lyon) : écouter « abolition  »
  • Suisse (Lausanne) : écouter « abolition  »

Voir aussi

Références

Anglais

Étymologie

Du latin abolitio (« abolition, suppression »).

Nom commun

Singulier Pluriel
abolition
\Prononciation ?\
abolitions
\Prononciation ?\

abolition \Prononciation ?\ (dénombrable et indénombrable)

  1. Abolissement.
  2. Abolition.

Synonymes

Voir aussi

Danois

Étymologie

Du latin abolitio.

Nom commun

Commun Singulier
Indéfini abolition
Défini abolitionen

abolition \aboliˈɕoˀn\, \ɑboliˈɕoˀn\ commun

  1. Pardon avant une accusation ou avant un jugement.

Références